Jour 10 - À l'est, du nouveau

Préambule. Ce carnet relate les principaux épisodes du premier voyage du navire G-ON, conduit par les capitaines JAN et LACROIX, lors de la pandémie mondiale de Covid-19, officiellement reconnue comme telle par l'OMS le 11 mars 2020. Il s'appuie sur le détail du quotidien de l'équipe (si possible apporté par ses capitaines, ses lieutenants et son équipage....) Le carnet a pour objectif de retranscrire l'image la plus fidèle de leur GRANDE AVENTURE....


Good Morning G-Oooooooooooonnnnnnnnnnn ! Bon réveil, bon petit-déjeuner, bon plein de vitamines ! Nous sommes le 86ème jour de l'année et c'est le début de cette belle semaine ensoleillée ! Le soleil s'est levé à 6h40 et nous aurons 4 minutes de plus d'ensoleillement :) Nous fêtons les Larissa (Larissa.... je te veux si tu veux de moi.... lalalalala ) ainsi que les Lara et pour les Bretons, les Emmanuel (C'est breton, ça ?!) Proverbe du jour : "Plus on sait, moins on affirme " Je complète notre "Good Morning G-ON" par un dicton : "Quand en mars il tonne, l'année sera bonne".... oui certainement, il a dû bcp tonné.... l'année est bonne.... très bonne... Mais aussi une citation qui me semble adaptée : "L'État, c'est la communauté du bien-vivre et pour les familles et pour les groupements de familles, en vue d'une vie parfaite et qui se suffise à elle-même" (Aristote).... Ça, c'était avant non ? Ne pas oublier de dire que tout va bien tous les matins.... avant ou après le café/thé.... c'est comme on veut ;)  Et dans tous les cas, The Show Must G-ON ! Bonne journée à tous.

Journal des capitaines Jan et Lacroix / An de grâce 2020, jeudi 26 mars

Hello la team !!!


Enfin ma première journée de confinement sans Microsoft Teams. Certes, il y a moins de bruit urbain mais par contre, avec les visios, on en a plein les oreilles !!


Petite parodie à regarder pour ceux qui ne connaissent pas :




Journal de la naturaliste Mona / jeudi 26 mars

Pensée écologique du jour :

Avec le confinement, avez-vous remarqué une différence dans nos paysages sonores ?

Hors confinement, pour couvrir le bruit causé par l'homme, les oiseaux sont obligés de chanter plus fort ou plus souvent, et cela les fatigue. À l'inverse, le silence relatif devrait aider ces animaux à se porter mieux et à se reproduire plus facilement. Il s’agit d’une « détoxication » sonore.

Une seconde bonne nouvelle :

L'organisme Airparif constate « une amélioration de la qualité de l'air de 20 à 30% » à la suite d'une « baisse de plus de 60% pour les oxydes d'azote ». Du jamais-vu en quarante ans de mesures !!! Et cette situation exceptionnelle est directement liée à la diminution du trafic routier  et aérien (comme j’ai évoqué hier). De plus, les émissions de CO2, l'un des gaz à effet de serre responsables du changement climatique, ont aussi baissé, selon Airparif.

--> Un air plus pur et moins de bruit !!!

À votre avis, le confinement pourrait-il changer Paris complètement ? À quoi pourrait ressembler Paris dans l'avenir (proche ou très lointain ??).

Cela demande un peu d'imagination. Je vous invite donc à regarder ce lien https://www.lebonbon.fr/paris/news/images-confinement-paris-changement-art/ afin de découvrir Paris vert par l’artiste Chris Morin Eitner.

Et comme d'habitude : Lavez-vous bien les mains après avoir lu ce mail !

Bonne journée à toute l'équipe !!


Journal de l'ingénieur navigateur Alejandro / jeudi 26 mars


Super, le réveil avec The best group ever, Coldplay : 



Journal de l'ingénieur Comsat / jeudi 26 mars


Si en France, nous nous préparons encore à faire face au pic de contaminations, de bonnes nouvelles arrivent de Chine. Une amie, confinée à Beijing depuis la fin janvier, a enfin pu sortir retrouver son groupe d'amis dans un parc de la ville. "Il y avait du monde, et tout le monde portait un masque" m'a-t-elle écrit.


Dans la foulée, j'ai vu aujourd'hui une vidéo de Pékinois retrouvant leur Grande Muraille de Chine, de nouveau ouverte au public, et une autre vidéo montrant le personnel d'un hôpital de Wuhan, épicentre de cette catastrophe sanitaire, retirer un par un ses masques en souriant. Face à tous ces symboles de la fin progressive et surveillée du confinement en Chine, il faut certes rester prudent, mais c'est une respiration bienvenue.


Je pense aussi à une autre amie, une Chinoise vivant à Lyon. Pour la Fête du Printemps, elle est rentrée voir sa famille. Elle a donc été confinée en Chine, avant de rentrer en France via la Thaïlande. Une fois en France, elle a décidé de se confiner elle-même pendant 14 jours, pour éviter tout risque. Avant de voir la France imposer de nouveau le confinement à sa population. Bref, c'est déjà sa 6e semaine de confinement... Cela donnera peut-être du courage à ceux qui se morfondent déjà en cette deuxième semaine à la maison.



Copyright © G-ON Tous droits réservés