Jour 14 - Des hippos aux bombyles

Préambule. Ce carnet relate les principaux épisodes du premier voyage du navire G-ON, conduit par les capitaines JAN et LACROIX, lors de la pandémie mondiale de Covid-19, officiellement reconnue comme telle par l'OMS, le 11 mars 2020. Il s'appuie sur le détail du quotidien de l'équipe (si possible apporté par ses capitaines, ses lieutenants et son équipage....) Le carnet a pour objectif de retranscrire l'image la plus fidèle de leur GRANDE AVENTURE....


Good Morning G-Oooooooooooonnnnnnnnnnn ! Bon réveil, bon petit-déjeuner, bon plein de vitamines ! Nous sommes le 90ème jour de l'année et c'est le début de cette belle semaine ensoleillée ! oui oui.... il fait beau.... un peu frais mais beau. Le soleil s'est levé à 7h31 et nous aurons 4 minutes de plus d'ensoleillement :) 7h31 mais le coucher du soleil est à 20h19..... donc on n'a plus peur d'ouvrir ses fenêtres.... de sortir les casseroles et de fêter le personnel hospitalier !! Nous fêtons les Amédée de Savoie (1 an de cacahuètes pour la personne de la Team qui connait une personne avec ce blaze !) et pour les Bretons, Maion. Proverbe du jour : "Une troupe de pintades est impénétrable au chien"..... j'ai rien compris....  Je complète notre "Good Morning G-ON" par un dicton : "Souvent, Saint-Amédée est de mars la plus belle journée" Mais aussi une citation : "Ma foi, sur l'avenir, bien fou qui se fiera : tel qui rit vendredi dimanche pleurera".... Mais merde, c'est Yoda qui écrit les citations... Ne pas oublier de dire que tout va bien tous les matins.... avant ou après le café/thé.... c'est comme on veut ;)  Et dans tous les cas, The Show Must G-ON ! Bonne journée à tous.


Journal de la naturaliste Mona / lundi 30 mars

Petite histoire écologique du jour 12 :

Vous avez sans doute déjà entendu parler des hippopotames du "narco" Pablo Escobar, qui se sont échappés après la chute de leur propriétaire et prolifèrent désormais dans le nord de la Colombie.

Depuis plusieurs années, leur reproduction exponentielle et l'absence de prédateurs fait craindre une catastrophe écologique et potentiellement humaine (c'est l'animal le plus agressif et le plus dangereux qui soit envers les populations humaines).

Et bien, vient de sortir une étude-choc dans PNAS intitulée "Introduced herbivores restore Late Pleistocene ecological functions" qui dit qu'au contraire, ces animaux font un bien fou à l'écosystème, parce qu'ils "restaurent des fonctions disparues depuis le Pléistocène", et qu'il faudrait même en mettre partout. Voici une version vulgarisée :

https://www.theguardian.com/environment/2020/mar/24/pablo-escobars-cocaine-hippos-show-how-invasive-species-can-restore-a-lost-world-aoe

C'est très intéressant. Oui, on n'avait plus vu de mégafaune mammalienne dans cette région du monde depuis 12 000 ans. Oui, les hippos ont des traits communs avec certains animaux de l'époque... MAIS nous ne sommes plus au Pléistocène : le climat n'a rien à voir, les écosystèmes non plus, et encore moins les chaînes trophiques : cette mégafaune avait des méga-prédateurs terrifiants, alors que les jaguars et caïmans contemporains sont bien incapables de réguler même les jeunes hippos.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, ce "Pleistocene rewilding" a été théorisé dans ce papier :

https://www.researchgate.net/publication/6716949_Pleistocene_Rewilding_An_Optimistic_Agenda_for_Twenty-First_Century_Conservation



Pensée écologique du jour 13 :

Effet du confinement sur la biodiversité rurale


À la campagne, les mouettes nichent sur des bancs de sable de la Loire. Avant le confinement, ces espèces étaient d'habitude dérangées par les chiens et les promeneurs....


De plus, le crapaud commun et la salamandre tachetée qui se font écraser en traversant la route, sont protégés.


Dans les calanques, à côté de Marseille, les espèces animales et végétales retrouvent leurs espaces naturels. À titre d'exemple, les puffins qui nichaient sur des archipels, dans des zones de haute protection, se regroupent aujourd'hui sur l'eau...




Pensée écologique du jour 14 :

Quand le confinement sera terminé… Souhaits écologiques…

Vis-à-vis des effets bénéfiques du confinement pour l'environnement, les scientifiques craignent un retour de la situation à la fin du confinement. Les plans de relance de l'économie pourraient faire perdre tous ces bénéfices pour l'environnement. Il faut bien savoir que ces épidémies sont des alertes et je trouve que nous vivons actuellement le dernier signal d'alerte de la faune et flore sauvages...

C'est pour cela :

J'espère que nous serons assez forts pour réagir et changer nos habitudes quotidiennes à la suite de ce signal d’alerte. Si nous ne préservons pas la biodiversité, les crises sanitaires vont se multiplier.

J'espère que cette crise sanitaire permettra de se diriger vers un modèle économique plus respectueux de l'environnement. Je trouve que c'est l'occasion d'opérer une véritable transition écologique.

J’espère aussi que cette situation exceptionnelle provoquera un électrochoc dans la mentalité des gens et des dirigeants…

J’espère le gouvernement français se saisira de cette opportunité pour investir dans une économie écologique…

Je vous laisse réfléchir à tout cela et me donner vos avis !!

Comment allez-vous changer vos habitudes pour être écolo au quotidien et agir en faveur de l'environnement et d’une société plus durable ?

Bonne journée à toute l'équipe !!



Journal de l'ingénieur Comsat / lundi 30 mars


Le changement d'heure dimanche n'y a rien fait, on ne peut toujours pas claquer la bise aux humains, alors on salue ses voisins à 4, 6 ou 8 pattes, à pétales ou à ailes. En bref, on retrouve un peu sa place dans le monde du vivant.


Clément dit bonjour aux chevreuils et aux blaireaux, Frédéric salue les bombyles major avec une magnifique description ("un corps velu et doré comme un bourdon, des pattes de moustique, une trompe de papillon, des ailes de mouche et qui se nourrit du nectar des fleurs en vol stationnaire comme le colibri..." ), Geoffrey fait coucou aux hippos en Zambie (mais toujours confiné), Alejandro découvre les marcheurs blancs et les kilos (Aye Gordito ! ;) et moi, je fais des courbettes devant une vieille connaissance.





Copyright © G-ON Tous droits réservés