Copyright © G-ON Tous droits réservés

Jour 2 - Good Morning G-OOONNN !

Préambule. Ce carnet relate les principaux épisodes du premier voyage du navire G-ON, conduit par les capitaines JAN et LACROIX, lors de la pandémie mondiale de Covid-19, officiellement reconnue comme telle par l'OMS le 11 mars 2020. Il s'appuie sur le détail du quotidien de l'équipe (si possible apporté par ses capitaines, ses lieutenants et son équipage....) Le carnet a pour objectif de retranscrire l'image la plus fidèle de leur GRANDE AVENTURE....

Journal de l'ingénieur Comsat / mercredi 18 mars


Réveil en fanfare ce matin, sur le G-ON Black Pearl ! Avec un petit message tout en décibels du capitaine Lacroix :


Good Morning G-Oooooooooonnnnnnn ! Bon réveil, bon petit déjeuner, bon plein de vitamines ! Nous sommes le 78ème jour de l'année. Le soleil s'est levé à 6h57 et nous aurons 4 minutes de plus d'ensoleillement :) Nous fêtons les Cyrille ainsi que les Salvatore mais aussi, pour les Bretons, les Derwella Proverbe du jour : "L'amour fait passer le temps et le temps fait passer l'amour" Ne pas oublier de dire que tout va bien tous les matins.... avant ou après le café/thé.... c'est comme on veut ;) Bonne journée à tous.

Je peux vous assurer que l'enthousiasme et le volume sonore n'étaient pas moins vigoureux que ceux de Robin Williams dans Good Morning, Vietnam.



Ça a en tout cas le mérite d'être efficace. Cette énergie communicative circule dans toutes les coursives du navire pour atteindre chacun des membres de notre équipage, confiné dans ses quartiers. Nous ne parlerons pas ici de proue ou de poupe, ni de cale ou de mât. Nous avons préféré renommé chaque partie du nom de la région de son occupant.


Alejandro, aka Hijo, est Porte de la Chapelle, par exemple. Il est toujours perdu dans son sextant, à faire tourner les calculs, et pense déjà à notre position le 29 mars. Je l'entends irrémédiablement crier : "Ça passe pas !" Heureusement, ça finit toujours par passer.


Clément, l'un des lieutenants de bord, a renommé sa cabine Seine-et-Marne, entouré par ses aquarelles de jonquille et de camélias en fleur, ses bois de cerfs au mur et autres plumes de paon.


Alexandra est, elle, retranchée dans son Morbihan. Elle a fait monter à bord sa propre machine à café barista, et savoure son latte tous les matins. Heureusement, ce n'est pas la dernière à partager, c'est donc toute l'équipe qui en profite. Même si Hijo préfère que ce soit le mousse qui fasse le café, question de respect de la hiérarchie.


Frédéric et Maxime ont des cabines voisines. Pour l'instant, ils "profitent du printemps qui se réveille après six mois de pluie"... En même temps, on les comprend, ils sont Normands ;)



Gwenaël, notre co-capitaine, pense au marché des Yvelines, dont il a ramené des fruits et légumes, au moins pour la première semaine. Il a bien compris que, comme sur tout navire, la cuisine était de prime importance pour la santé et le moral des troupes. Y compris pour les plus jeunes. Et oui, les familles sont les bienvenues à bord du navire !



À ce propos, notre équipage récupère lundi prochain son lieutenant Dimitri, pour, comme il le dit si bien, "naviguer avec nous sur l'océan du confinement".


Damn, avant de rejoindre Kirishan pour une partie de Trivial Pursuit, je me rends compte que c'est déjà le 200e post G-OFF... J'espère simplement qu'on sera sorti du confinement pour le 400e !