Jour 21 - De Gaulle et la recherche

Mis à jour : avr. 7

Préambule. Ce carnet relate les principaux épisodes du premier voyage du navire G-ON, conduit par les capitaines JAN et LACROIX, lors de la pandémie mondiale de Covid-19, officiellement reconnue comme telle par l'OMS, le 11 mars 2020. Il s'appuie sur le détail du quotidien de l'équipe (si possible apporté par ses capitaines, ses lieutenants et son équipage...) Le carnet a pour objectif de retranscrire l'image la plus fidèle de leur GRANDE AVENTURE...


Good Morning G-Oooooooooooonnnnnnnnnnn ! Bon réveil, bon petit-déjeuner, bon plein de vitamines ! Nous sommes le 97ème jour de l'année... Toujours un aussi beau soleil mais on n'en profitera pas... Le soleil s'est levé à 7h17 et nous aurons 4 minutes de plus d'ensoleillement :) Nous fêtons les Marcelin, Prudence et pour les Bretons, Neven, Nevena, Nevenez, Nevenig, Nezig, Venaig, Venig. Proverbe du jour : "Joindre les mains c'est bien, les ouvrir c'est mieux" Je complète notre "Good Morning G-ON" par un dicton : "L'hiver n'est jamais achevé, que la lune d'avril ne nous ait houspillés" Mais aussi une citation : "La recherche a besoin d'argent dans deux domaines, le cancer et les missiles antimissiles. Pour les missiles, il y a les impôts. Pour le cancer, on fait la quête" Ne pas oublier de dire que tout va bien tous les matins.... avant ou après le café/thé.... c'est comme on veut ;)  Et dans tous les cas, The Show Must G-ON ! Bonne journée à tous.


Journal de la naturaliste Mona / lundi 6 avril

Pensée écologique du jour 19 :


Je rebondis au message de Clément sur le sujet des hérissons, il y a eu une alerte récemment à leur sujet par le Centre de Soins LPO Alsace : ATTENTION AUX HÉRISSONS QUAND VOUS TONDEZ LA PELOUSE !

Avec le beau temps, beaucoup de personnes passent du temps dans leur jardin en cette période de confinement, et l'entretiennent minutieusement en oubliant complètement que les jardins représentent des lieux de vie pour la faune sauvage et que "faire propre" peut signifier tuer des vies : les hérissons comptent ainsi parmi les premières victimes de ces travaux, littéralement "tondues" avec la pelouse...


C'est pour cela qu'il faut toujours parcourir votre jardin à pied avant de passer votre tondeuse pour faire fuir les animaux, et surtout, laisser quelques zones refuge pour eux. Comme évoqué hier aussi, la tonte doit être réalisée depuis le centre du site vers l'extérieur, mais en aucun cas en commençant par les bordures du jardin et en finissant par le centre !!

Les médecins vétérinaires du centre de soins LPO Alsace signalent qu'ils font leur  maximum pour soigner cette faune, mais ne peuvent hélas pas faire de miracles…




Pensée écologique du jour 20 :


Le Paulownia, ce super arbre écologique, est capable d'absorber 10 fois plus de CO2 que les autres !!


Selon une étude publiée dans la revue "International journal of Applied Sciences and Biotechnology" en 2018, le Paulownia est capable d’absorber jusqu’à dix fois plus de CO2 que la majorité des autres espèces de plantes et de nettoyer le sol dans lequel il pousse, permettant ainsi de limiter les effets de la pollution dans l’air et dans le sol.


Cela veut dire qu'il existe dans la nature des bottes secrètes qui pourraient grandement nous aider à lutter contre le réchauffement climatique, sans que la majorité d’entre nous ne s’en rende compte.


Bon dimanche à toute l'équipe




Pensée écologique du jour 21 :


Corrélation entre le déclin de la biodiversité et l’émergence de maladies comme le Covid-19 ?

L’émergence des maladies infectieuses correspond à notre emprise grandissante sur les milieux naturels. On déforeste, on met en contact des animaux sauvages chassés de leur habitat naturel avec des élevages domestiques dans des écosystèmes déséquilibrés, proches de zones périurbaines... On offre ainsi à des agents infectieux de nouvelles chaînes de transmission et de recompositions possibles.


Bonne journée à toute l'équipe !!




Journal de l'ingénieure navigatrice Alexandra / lundi 6 avril


Bonjour à tous,

Pour ma part, c'était l'hôpital samedi matin ! Le personnel soignant est toujours aussi aimable, souriant et drôle.

Ma fracture n'a pas bougé donc pas d'opération (youpi). Allez, encore deux semaines de plâtre si tout va bien.




Journal de l'ingénieur R&D Frédéric / lundi 6 avril


Bonjour tout le monde,

Après le quiz ornitho, on reste dans les airs... je vous propose un peu de travail manuel avec ce site qui propose des tas de sortes d'avion en papier : https://www.foldnfly.com/ Bonne semaine à tous




Journal du lieutenant de bord Dimitri / lundi 6 avril

Good Morning G-On ! 


La citation sur les missiles et le cancer me fait penser à la citation de De Gaulle (reprise par Coluche ?) dans le même style : "Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche". 


Tout va bien par ici, le soleil est parmi nous ! (enfin je crois, j'ai pas encore ouvert les stores ! ) 


Bonne journée à tous et bon début de semaine ! 




Journal de l'ingénieur Comsat / lundi 6 avril


Tiens, je ne connaissais pas cette citation de De Gaulle. Elle est percutante... Mais est-elle avérée ? Ou bien est-ce une citation apocryphe, c'est-à-dire une citation faussement attribuée à une personne, et dont l'authenticité reste à prouver ?


J'ai trouvé un article qui répond non seulement à ma question, mais qui montre bien comment cette citation, qui n'en est pas une, a pu être attribuée au Général de Gaulle. Je vous en conseille la lecture, mais si vous n'avez pas le temps, en voici quelques extraits :


"De Gaulle n’a apparemment jamais dit ça. Et, pour l’essentiel, sa politique a mis en application un principe exactement contraire : subventionner massivement la recherche et préserver la liberté de pensée des chercheurs."
[...]
"La formule n’est initialement pas attribuée à de Gaulle. Son origine se perd dans les limbes. Tantôt un chercheur prétend l'avoir entendue sur Radio France, tantôt un autre y discerne l'invention du « journal satirique officiel » (Le Canard enchaîné ?)"
[...]
"La formule se diffuse véritablement à partir des années 80, soit exactement au moment où le modèle d’une recherche financée par l’Etat est fortement contesté au profit d’une vision managériale de la recherche."
[...]
"De Gaulle n’est associé à cette formule qu’au cours des années 90. L’une des premières attestations que j’ai pu identifier se trouve dans un roman." 
[...]
"Au gré des circulations, le mythe s’élabore. Il y a un lieu et une organisation visée : le CNRS. Il y a aussi une date : 1965."
[...]
"Néanmoins, aucune citation apocryphe n’est totalement infondée : il y a bien un petit fond de vrai. Nous ne sommes plus à Toulouse au début du septennat : la scène est bien différente. Nous sommes en 1968 : ébranlé par les événements de mai, le Général se méfie désormais de la recherche de l’enseignement supérieur. Il critique ainsi la loi Faure qui renforce l’autonomie des universités."

Toutes proportions gardées, ceci me rappelle que nous vivons dans l'ère des Fake News, et qu'en cette période de confinement, j'ai reçu de nombreux messages douteux, me sentant même coupable d'en avoir relayé un de manière précipitée, ayant baissé ma garde.


Le dernier exemple en date est intervenu avec le début des vacances de Pâques en région parisienne. Ces vacances sont évidemment caduques au vu de la situation actuelle. Alors, les Parisiens ont-ils pour autant braver le confinement pour partir en vacances ?



Des photos de bouchon sur le périphérique de la capitale ont commencé à circuler, pouvant laisser croire que c'était le cas. Il n'en était rien ! Comme l'explique cet autre article, les photos n'étaient pourtant pas truquées, il y avait bien 1 km de bouchon (contre 325 km en temps normal), mais celui-ci était en fait provoqué par les contrôles de police pour s'assurer justement du respect du confinement...


Tout cela me rappelle d'ailleurs un proverbe du Capitaine de bord Lacroix ce week-end : ""Il est plus simple de croire que de s'enquérir ".


Pour finir, deux sujets évoqués ces derniers jours se sont téléscopés dans ma tête. D'abord, les abeilles fouisseuses, vrombissant autour de Thierry pendant qu'il travaillait dans son jardin. Solitaires, elles ont la particularité de construire leurs nids dans le sol, et ont un caractère pacifique.


On ne peut pas dire la même chose de certaines de leurs consoeurs australiennes, les abeilles de Dawson, l'une des plus grosses au monde, comme le montre ce reportage :



C'est alors que m'est venu en tête un autre sujet abordé ces jours-ci, à savoir la lutte féroce sur les tarmacs chinois pour s'approprier les masques sanitaires. La nature peut se montrer féroce et cruelle ; l'homme aussi, cela n'est plus à prouver. Il me semble que si l'homme devait un jour s'enorgueillir d'être sorti de l'état de nature, ce sera seulement quand il sera capable de se départir de cette féroce cruauté.


Je conclus sur une touche de mignonitude, pour bien finir la journée :)





22 vues2 commentaires

Copyright © G-ON Tous droits réservés