Jour 4 - À l'abordage !

Mis à jour : mars 23

Préambule. Ce carnet relate les principaux épisodes du premier voyage du navire G-ON, conduit par les capitaines JAN et LACROIX, lors de la pandémie mondiale de Covid-19, officiellement reconnue comme telle par l'OMS le 11 mars 2020. Il s'appuie sur le détail du quotidien de l'équipe (si possible apporté par ses capitaines, ses lieutenants et son équipage....) Le carnet a pour objectif de retranscrire l'image la plus fidèle de leur GRANDE AVENTURE....


Good Morning G-Oooooooooooonnnnnnnnnnn ! Bon réveil, bon petit déjeuner, bon plein de vitamines ! Nous sommes le 80ème jour de l'année. Le soleil s'est levé à 6h52 et nous aurons 4 minutes de plus d'ensoleillement :) J+4 de confinement et un coup de gueule (léger) de l'un de vos capitaines sur LinkedIn pour soutenir nos amis qui sont/seront obligés de travailler sur les chantier de construction.... Nous fêtons les Herbert, ainsi que les Svetlana et Wulfrane, mais aussi pour les Bretons les Siril. Proverbe du jour : "La femme infidèle a des remords ; la femme fidèle à des regrets" (Le capitaine n'assume pas ce dicton et tient à souligner qu'il n'EST PAS de lui !) Je complète notre "Good Morning G-ON" par un dicton : "Quand mars bien mouillé sera, beaucoup de fruits cueilleras" Ne pas oublier de dire que tout va bien tous les matins.... avant ou après le café/thé.... c'est comme on veut ;) Bonne journée à tous.

Journal des capitaines Jan et Lacroix / An de grâce 2020, vendredi 20 mars.


De bon pied, de bonne heure et de bonne humeur ! Un pigeon voyageur avec un prospect 9h ce matin, pour une mission "éco-conception RSE".


Un peu de commercial le matin, c'est comme le footing, ça fait du bien !!!


Pensée pour tous ceux qui continuent à devoir s'exposer dehors au virus, dans le cadre de leur travail... les médecins et les soignants évidemment, mais aussi les caissières, les routiers, les livreurs, les éboueurs, sans parler du fiasco de la continuité des chantiers...


Nous, on continue les petits chantiers dans la cabine...



La préservation de la biodiversité chez G-ON, ce n’est pas que des mots ! N’écoutant que leur courage, les capitaines ont mis en œuvre tout ce qui est en leur pouvoir pour préserver les plus faibles...




Journal de l'ingénieur R&D Frédéric / vendredi 20 mars


À L’ABORDAGE !!!




Journal de la naturaliste Mona / vendredi 20 mars


Pensée écologique du jour :


J4 de confinement. La baisse de la présence anthropique libère de l'espace pour la biodiversité, ce qui peut donner une impression de foisonnement, dans un contexte de baisse historique des émissions de GES… Mais après, il faudra relancer l'économie, et c'est là qu'il faudra être très, très, très vigilants... Est-ce qu'on la relance comme avant, par exemple en injectant des milliards pour sauver le secteur aérien et relancer les émissions de GES ? Ou sinon on fait quoi ?

Je n'ai pas la réponse. Mais je vous rappelle que ces pandémies sont aussi le résultat de nos pressions sur la biodiversité, donc les besoins en suivi et recherche vis-à-vis de la biodiversité sont immenses également. Lavez-vous bien les mains après avoir lu ce message ;)


Confinement vôtre,


Mona


Journal de l'ingénieur Comsat / vendredi 20 mars


Il était bien, le dicton du Capitaine Lacroix aujourd'hui, hahaha. Il me fait encore rire. Il a le mérite en plus de souligner la différence entre les mots "remord" et "regret", une question qui revient inlassablement après quelques verres de rhum.


Bon, je suis d'humeur joviale. C'est probablement parce que j'ai trouvé ma galette-saucisse au port, ce matin. Le monde ne tourne peut-être plus rond, mais une bouchée de cette délicate chair à saucisse amoureusement étreinte par son enveloppe de sarrasin suffirait à faire sourire le plus patibulaire des croque-mitaines.


"Un projet en rapport avec l’étranger pourrait voir le jour, une mutation professionnelle, un déménagement ou une association. Vous allez avoir affaire à un homme d'argent, banquier, huissier, notaire ou autre… Il peut également s’agir d’un homme influent à la position sociale élevée." Voilà la prophétie dégotée par Rama aujourd'hui. Mouais, c'est pas comme si on avait beaucoup d'occasion de rencontrer du monde ces temps-ci, vu que c'est interdit. Quitte à faire association avec quelqu'un, je préfère plutôt la jolie maraîchère que mon notaire. Bah oui ! Tiens, d'ailleurs, dans tous les articles sur ce satanée Covid-19, personne ne parle des célibataires, mais comment ils vont faire, maintenant que tout le monde est cloîtré chez soi ? Triste sort !


Je vous laisse, Capitaine Lacroix m'appelle pour nettoyer des coquilles de moule accrochées à la coque du navire.



Copyright © G-ON Tous droits réservés